lundi 8 janvier 2018

Quelle est l'attitude juste pour méditer?

Lorsqu'il y a vingt-et-un an j'ai été initiée à la méditation transcendantale, à Liège, mon maître m'a proposé de m'asseoir sur un fauteuil ou sur un tapis moelleux par terre. Il m'a proposé de fermer les yeux et de faire silence. Au bout d'un certain temps et de manière inopinée, il a prononcé un mot qui m'a sortie de la torpeur (un peu comme la transe hypnotique). 
Il venait de me passer mon mantra. 
En retour, je lui ai donné une orange et un sachet de riz.



Sept ans ans plus tard, à Paris, j'étais initiée à la méditation Zazen. 
Position stricte, vêtements noirs, assise en lotus sur un Safu, main gauche dans la main droite (Moudra), tête et dos droits, regard baissé (yeux mi-clos), menton rentré (en signe d'humilité), respiration abdominale. On passe en revue la position du corps pour la réajuster à chaque fois que le corps se laisse aller. 
Silence. 


On ne fait rien d'autre que respirer et observer les mouvements de notre corps, le corriger.
Dans le Dojo, ne peuvent entrer que ceux qui adoptent la position Zazen (lotus) sinon on reste dans le gaêtane. (Coursive autour du Dojo).

Aujourd'hui, je pratique la méditation assise, mais pas forcément sur un Safu, sur mon lit, sur un fauteuil, sur un canapé, ou simplement debout (Kinhin) c'est tout aussi bien. 


Silence, observation, respiration... 
20 minutes le matin, 20 minutes à midi et 20 minutes le soir
Cela est tout.

Mais si vous n'avez que 5 minutes par jour pour le faire, faites-le 5 minutes mais tous les jours.

Sao

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire